Qu’est-ce que le CDIPH?

Une présentation du CDIPH:

CDIPH
Collectif Départemental pour l’Inclusion
des Personnes en situation de Handicap
Un collectif d’organisations dynamiques et mobilisées pour la pleine citoyenneté
des personnes en situation de handicap
La société doit être organisée pour permettre à la personne en situation de handicap d’exercer pleinement l’ensemble des droits reconnus à un citoyen à part entière. Sa situation spécifique peut nécessiter des aménagements matériels et techniques, des accompagnements humains ou animaliers, des aides financières compensant sa situation de handicap. C’est sur ces objectifs fondamentaux que s’est créé et fonctionne, dans le Puy-de-Dôme, le CDIPH.
Un bref historique
En mars 1992, la Fédération de l’Education Nationale (FEN), la Mutuelle Accidents Elèves (MAE) et l’académie de Clermont Ferrand (Adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés ASH), organisaient avec d’autres partenaires, au centre régional de documentation pédagogique une semaine consacrée au handicap avec exposition, tables rondes, conférences-débats.
A la suite de cette manifestation réussie, les organisations invitaient toutes les associations et structures participantes à étudier les prolongements de cette initiative. Une charte départementale pour l’intégration de personnes en situation de handicap fut rédigée. Elle a été rendue publique le 20 janvier 1993. C’est une charte d’orientations, d’objectifs et de propositions générales, fondée sur le principe de laïcité, pour une société ouverte à toutes et à tous, pour les droits communs. Elle concerne tous les champs de la vie à travers l’éducation, l’emploi, les activités culturelles et sportives, la vie dans la société, la prévention et la recherche.
Le CDIPH était né. Il est ouvert à toute organisation partageant ces valeurs.
Le rôle du CDIPH
Le CDIPH a choisi de fonctionner sans statuts, d’une manière consensuelle, dans le respect de l’autonomie de chaque organisation.
Il a un rôle fédérateur et coordonnateur. Il est un lieu d’échanges, de propositions d’actions, de représentations, de recherche et d’approfondissement des revendications (dans le sens de « réclamation d’un droit », de « ce qui est considéré comme un dû »).
Les organisations du CDIPH se réunissent régulièrement (au moins deux fois par trimestre). Des groupes de travail, ouverts à toutes et tous, sont mis en place en fonction de l’actualité, des initiatives et des besoins.
Le CDIPH détermine ses actions pour faire évoluer mentalités, structures, réglementations et financements. Il milite pour la mise en œuvre de mesures nouvelles, à tous les niveaux territoriaux, décidées dans la concertation. Il apporte un soutien aux projets et aux initiatives que portent les organisations membres, chaque fois que celles-ci le souhaitent.
Par ce travail engagé, conduit en commun, le CDIPH renforce l’action de chacune de ses composantes. Il permet une vision des attentes et des propositions de chaque association ou organisation, une meilleure connaissance des problématiques des différents types de handicap.
Le CDIPH est pleinement reconnu par les pouvoirs publics et dans l’opinion publique. Ainsi, par exemple, c’est le CDIPH qui a procédé, par concertation de l’ensemble de ses membres, à la désignation des 44 représentants associatifs siégeant dans les 2 instances de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (COMEX et CDAPH). Il a bénéficié de l’aide financière du Conseil Départemental du Puy de Dôme, du Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes, de la Mairie de Clermont-Ferrand, pour l’organisation de colloques et journées d’études.
L’action du CDIPH
Citoyenneté, laïcité, participation, solidarité, sont des axes majeurs de l’action du CDIPH.
Il réalise un travail constant d’informations auprès de la presse, des élus, des différentes administrations, du Conseil Economique Social Environnement Régional (CESER).
Il conduit régulièrement des études et des analyses sur tous les sujets intéressant les personnes en situation de handicap, afin de formuler des propositions et de les faire aboutir. Il est exigeant pour la mise en application de la loi du 11 février 2005 et pour des évolutions positives à partir de cette dernière.
De manière cohérente et concertée, il mène des actions diversifiées pour informer, dénoncer, soutenir et proposer. Ainsi, dans le cadre de l’accessibilité, le CDIPH continue d’agir pour la parfaite accessibilité du tramway, pour les aménagements des lignes de bus, pour l’amélioration du fonctionnement de Moovicité, pour l’accessibilité des bâtiments recevant du public, l’amélioration des possibilités de stationnement. Ses représentants siègent dans plusieurs commissions communales et inter-communales d’accessibilité, au sein du comité de suivi du schéma régional d’accessibilité des Transports express régionaux (TER), au sein du comité de pilotage du Schéma départemental pour les personnes en situation de handicap.
Il participe activement aux travaux des instances de la MDPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées/CDAPH et Commission Exécutive de la MDPH/COMEX) pour une amélioration constante de son fonctionnement. Il est représenté au sein du Conseil Départemental Consultatif des Personnes Handicapées (CDCPH), présidé par le Préfet et le Président du Conseil Départemental.
En conclusion
Avec toutes les organisations qui lui donnent dynamisme et perspectives, le CDIPH est une convergence d’énergies positives pour que les personnes en situation de handicap soient reconnues, soient acteurs de leur vie dans la société, voient leur situation améliorée dans tous les domaines. Il existe une marge de progrès importante et un vaste champ d’évolutions et d’actions pour de nouveaux progrès indispensables.

Tout, Partout, Pour toutes et tous,
Vivre ensemble dans une société inclusive
Adresse : CDIPH Jean-Claude MONTAGNE
25 Rue de l’ Allagnon 63 800 COURNON D’AUVERGNE
Tel : 06 07 19 04 51, jc.montagne@laposte.net
Groupes de travaux actuels du CDIPH
ACCESSIBILITE (groupe animé par l’AMH et l’APF)
MISE EN RESEAU DES COLLECTIFS HANDICAPS
Anne LISSILLOUR / association AVEC / anne.lissillour@orange.fr
Aurélien DEMANGEAT / association FCPE / fcpe63@orange.fr
Franck EVRARD / association Chom’Actif / evrard.franck@free.fr
Geneviève ROUGIER / association ALSAE / alsae@orange.fr
Jean Claude MONTAGNE / association UNSA éducation / jc.montagne@laposte.net
Jocelyne APFFEL / association AVH / 0620820161@sfr.fr
Roger MARQUE / association Trisomie 21 / rn.marque@orange.fr
FETE DE LA MOBILITE
Caroline SEGONI / Graines De Baroudeurs / hello@grainesdebaroudeurs.com
Serge FABBRO / Vélo-Cité 63 / sfabbro.velo@sfr.fr
Anne VILA / association FCPE / anne.vilacollet@laposte.net
Bernard MOREL / association FNATH / morel.bernard63@free.fr
Caroline VANDENBOSSCHE / M’Arche en Chœur / cetv.vdb@gmail.com
Franck EVRARD / association Chom’Actif / evrard.franck@free.fr
Anne LISSILLOUR / association AVEC / anne.lissillour@orange.fr
Christophe ROBERT / MGEN / crobert2@mgen.fr
Jean Claude MONTAGNE / association UNSA éducation / jc.montagne@laposte.net

Instances au sein desquelles siègent
des représentants des associations du CDIPH
Commission Exécutive de la MDPH/COMEX : Présentation synthétique à venir et coordonnées représentants
Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées/CDAPH : Présentation synthétique à venir et coordonnées représentants
CDCPH : Présentation synthétique à venir et coordonnées représentants
FIPHFP : Présentation synthétique à venir et coordonnées représentants
CRSA : Présentation synthétique à venir et coordonnées représentants
CDCA (Conseil Départemental Citoyenneté et Autonomie) : Présentation synthétique à venir et coordonnées représentants
CONSEILS TERRITORIAUX de SANTE : Titulaires : Guy Mayet et Daniel Jacquet
Suppléants : Jean-Sylvain Frossard et Jean-Luc Bocon-Lacroix
Experts auprès du CDIPH
Peuvent être sollicités pour des avis, des recommandations, des orientations
Yves BOURDEAU, kinésithérapeute 06 02 19 70 07, Bourdeaukine@gmail.com
Anne PERRIAUX Designer spécialisée en ergonomie adaptée aux déficiences cognitives 06 70 49 19 72 anneperriaux@gmail.com
Patrick MISSE, médecin et écrivain, expertise au sujet des enfants à haut potentiel,
07 79 80 35 32, pat.misse@wanadoo.fr
Traductions de certains sigles (ou comment sortir du jargon d’initiés)
AESH : Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap
AJuPID : Accès à la Justice des Personnes Déficientes Intellectuelles
ANPIHM : Association Nationale Pour l’Intégration des personnes Handicapées Moteurs
AVS : auxiliaire de vie scolaire
BH : Bâtiments d’Habitation
CASF : Code de l’Action Sociale et des Familles
CDPH : Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées
DGUHC : Direction Générale de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction
DA : déficient auditif
DV : déficient visuel
EPE : Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation
EPMR : élévateur pour personne à mobilité réduite
ERP : Etablissements Recevant du Public
IOP : Installations Ouvertes au Public
PAI : Projet d’Accueil Individualisé
PMR : personne(s) à mobilité réduite
PPS : Projet Personnalisé de Scolarisation
PSH : personne(s) en situation(s) de handicap
UFR : usager fauteuil roulant
CCDSA : Commission consultative départementale de sécurité et d’accessibilité
SAMSAH : Service d’Accompagnement Médico Social pour Adultes Handicapés
SAVS : Service d’Accompagnement à la Vie Sociale
SESSD : Service d’Education et de Soins Spécialisés à Domicile
Et encore plus sur
http://www.collectifhandicap52.net/sigles.php

Organisations membres (par ordre alphabétique)
ABEPT
Association Bien Etre Pour Tous
Représentant au CDIPH : Laïla GILBERTAS 06 37 96 06 91
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Carline Joseph, Directrice, 10 avenue de Fontmaure 63400 Chamalières, 09 83 25 90 35,
associationbienetrepourtous1@bbox.fr, http://www.unbienetrepourtous.com,
Buts : Faciliter l’accès au bien-être, le rendre à la portée de tous
Faciliter et valoriser l’insertion sociale et professionnelle des personnes atteintes d’un handicap, notamment visuel
Présentation : Association loi 1901 crée en 2014, l’association « bien-être pour tous » propose des séances et des ateliers de modelage ainsi que des séances individuelles et collectives en sophrologie et en gymnastique énergétique.
Ces diverses séances proposées essentiellement par des déficients visuels ont pour but d’aider toutes les personnes à être en capacité à gérer leur stress de la vie quotidienne.
Des tarifs adaptés à chaque situation financière seront proposées, à raison d’une adhésion annuelle d’un tarif unique de 15 €.
ADAPEDA 63
Association Départementale
des Amis et Parents d’Enfants Déficients Auditifs du Puy-de-Dôme
Représentant au CDIPH : Catherine TOURNADRE, Présidente, catherinetournadre@wanadoo.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : ADAPEDA 63, 7 allée du groupe Nicolas Bourbaki 63 170 Aubière, Tel : 04 73 42 26 60 ou 06 76 28 82 87 (sms possibles) ou adapeda63@gmail.com
Buts : assister les familles d’enfants déficients auditifs, leur procurer informations, conseils, rencontres, les représenter dans les instances départementales, mettre en place des formations ou stages en LSF ou LPC à l’usage des adhérents, service d’achat de piles à prix coûtant pour les prothèses auditives, participer à l’administration de l’URAPEDA afin de soutenir et/ou mettre en œuvre des dispositifs d’inclusion scolaire, professionnelle, sociale, culturelle.
Présentation : De 40 à 50 adhérents, tous bénévoles. La situation de handicap surdité isole les personnes, les met dans une situation d’infériorité, l’accessibilité de tous les services et actes de la vie courante est compliquée par les difficultés de communication et d’incompréhension des interlocuteurs respectifs, un long travail est encore à mener pour l’inclusion des sourds et malentendants dans la société française.

Association des Malades et Handicapés
AMH
Représentant au CDIPH : Daniel ROULET, 06 81 26 82 28, roulet.daniel@wanadoo.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : 1 avenue Roger Maërte 63170 AUBIERE Tel : 04 73 27 39 53, amh63@wanadoo.fr, http://www.amh63.fr
Buts : Favoriser l’inclusion sociale et l’autonomie des personnes malades ou en situation de handicap (physique ou sensoriel)
Présentation : L’Association trouve son origine dans le Puy-de-Dôme en 1958. Elle se nomme à cette époque Fédération Nationale des Malades Infirmes et Paralysés (F.N.M.I.P.). En effet, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les prisonniers atteints de tuberculose intégrant les sanatoriums sont nombreux. Pour faire valoir leurs droits et leur liberté individuelle, ils décident de créer une organisation suffisamment importante leur permettant de devenir un interlocuteur valable auprès des Ministères de la Santé et du Travail. Ainsi, en 1946, naît la FEDERATION NATIONALE DES MALADES (F.N.M.). Son objectif est de défendre les intérêts des malades auprès des responsables des ministères concernés en termes de reclassement professionnel, d’insertion sociale, d’accès aux ressources et au logement. La Fédération Nationale des Malades change de nom et devient la FEDERATION NATIONALE DES MALADES INFIRMES ET PARALYSES (F.N.M.I.P.). En 1992, la F.N.M.I.P. devient FEDERATION DES MALADES ET HANDICAPES (F.M.H.). En 2004, l’Union Départementale de la Fédération des Malades et Handicapés du Puy-de-Dôme se sépare de la Fédération Nationale, change de nom et devient l’ASSOCIATION DES MALADES ET HANDICAPES (A.M.H.).
Quelques chiffres : Plus de 55 ans d’existence, 450 membres environ, plus de 80 bénévoles (accueil, animation, activités diverses,…), 1900 personnes visitées chaque année
Nos atouts : Une ancienneté de plus de 55 ans !, un Conseil d’Administration composé essentiellement de personnes étant elles-mêmes en situation de handicap, des locaux entièrement rénovés de 500 m², situés à Aubière et facilement accessibles en transports en commun (bus et tram), une large gamme de matériel médical sur site, prêt de matériel, un parcours extérieur pour l’essai du matériel médical en conditions réelles, une équipe de deux techniciens professionnels salariés assurant la réparation des fauteuils roulants sur site ou à domicile
Nos activités :
1) Conseiller, représenter et défendre les membres et leurs familles (intérêts matériels ou moraux)
– Fournir un accompagnement social et administratif
– Informer, former et conseiller les particuliers et les professionnels à la réglementation en vigueur
– Faire appliquer les normes en vigueur
– Evaluer et labelliser les lieux touristiques
– Siéger et être force de proposition dans les commissions spécialisées (département, communautés de communes et communes)
– Contribuer à l’amélioration des conditions de transport et à l’aménagement urbain
2) Proposer des activités (développement de l’entraide, de l’estime de soi et de l’autonomie)
– Ateliers (informatique, poterie/création, rencontre et jeux, cuisine, mémoire,…)
– Journées loisirs, sorties
– Repas collectifs
3) Développer et animer la vie associative
– Braderies-brocantes
– Loto
– Journal trimestriel
– Semaine Nationale
4) Conseiller, adapter, vendre et louer du matériel médical
– Conseiller sur le choix d’un fauteuil manuel ou électrique
– Adapter le matériel aux problématiques spécifiques des usagers
– Réparer et réviser régulièrement les fauteuils (notamment dans le cadre du forfait entretien annuel financé par la sécurité sociale)
– Proposer des visites sur site de techniciens afin de valider la compatibilité du matériel avec l’environnement de la personne concernée
– Aider les personnes concernées dans la réalisation des démarches administratives et financières relatives à l’acquisition du matériel

ANDITOIT
Représentant au CDIPH : Christian BASSOT, Président, 06 07 43 62 04, president-anditoit@wanadoo.fr, chef.service@anditoit.org
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : 31 rue de la Gravière 63100 Clermont-Ferrand, Tel : 04 73 74 39 64,
association.anditoit@wanadoo.fr, http://www.anditoit.org
Buts : Hébergement de personnes handicapées mentales, travailleurs EN ESAT
Présentation : Association loi 1901 créée en 1997 par des parents, a conçu et réalisé 2 résidences de 12 personnes. Dans ces deux structures, elle accueille depuis 2002, 24 personnes handicapées mentales.

APF Association des Paralysés de France
Représentant au CDIPH : Alain BAUCHET et Thierry SOTZ-PIN alainbauchet@orange.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Sandrine RAYNAL, Directrice, Délégation départementale 1 rue Gustave Courbet 63100 Clermont-Ferrand, Tel : 04 73 16 11 90, sandrine.raynalbergerot@apf.asso.fr
Buts : L’association des Paralysés de France est un mouvement national de défense et de représentation des personnes en situation de handicap moteur avec ou sans troubles associés et de leur famille.
Présentation : L’APF milite dans le Puy de Dôme pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à une égalité de droits et à l’exercice de leur citoyenneté à travers sa délégation départementale composée d’adhérents élus, de salariés et de bénévoles.
Le représentant du Conseil de Département APF est Alain BAUCHET. La délégation départementale assure la défense des droits des personnes en situation de handicap. Elle dispose d’un service inclusion étoffé visant à lutter contre l’isolement des personnes et favorisant leur inclusion par des activités. Le service accessibilité de la délégation œuvre pour ma mise en œuvre des lois sur le département en matière d’accessibilité du cadre bâtit et des établissements recevant du public. La délégation contribue à l’élaboration des politiques publiques du handicap dans le Puy de Dôme.
L’APF dans le Puy de Dôme gère des services et établissements médico-sociaux pour accompagner les personnes dans leur choix et leur mode de vie : la scolarisation, la formation professionnelle et l’accès à l’emploi, le droit aux soins, l’accès à la vie culturelle, le maintien de la vie à domicile ou l’accueil dans une structure de vie collective :
Le SESSD de Clermont-Fd accueille 63 enfants de la naissance à 20 ans. L’accompagnement débute à partir des lieux de vie des enfants et est assuré par une équipe pluridisciplinaire composée de 37 salariés.
Le SAVS du Puy de Dôme s’adresse à toute personne de 20 à 60 ans résidant dans le 63, sur orientation de la MDPH. Sa mission est de contribuer à la réalisation du projet de vie des personnes. Le service dispose d’un agrément de 40 personnes.
Le SAMSAH situé rue Naudin à Clermont-Fd favorise l’accès à la santé et aux soins paramédicaux par la coordination et l’accompagnement dans la mise en place des soins à domicile. Le service accompagne 10 personnes. Le SAVS-SAMSAH dispose de 11 salariés.
Le Foyer d’accueil Médicalisé l’Andalhone de Riom est une structure d’hébergement qui accueille des adultes dont la dépendance nécessite l’assistance de professionnels pour effectuer les gestes essentiels à la vie courante et d’un suivi médical régulier. 28 personnes sont accueillies + 2 accueil temporaires. 28 salariés interviennent sur l’établissement.
L’accueil de jour de Riom est destiné à répondre aux problèmes d’isolement des personnes handicapées physiques vivant à leur domicile dans la région riomoise ou clermontoise. Une orientation MDPH est nécessaire pour être accompagné par ce service. 10 places sont offertes. 4 salariés

ASEF Association de Soutien aux Epileptiques et à leur famille
Représentant au CDIPH : Marie-Françoise GENET, Présidente 7 bis rue Saint-Simon 63 000 Clermont Ferrand, Tel : 04 73 92 72 73
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Tel : 04 73 92 68 11, asef.genetmf@bbox.fr,https://www.chu-clermontferrand.fr/Internet/Pages/Usagers/Les%20associations/asef.aspx
Buts : Faire connaitre l’épilepsie, briser les tabous et barrières, soutenir les personnes épileptiques et leur famille, les conseiller
Présentation :
– Réunions, conférences et débats avec des spécialistes de cette maladie. Informer dans le but de dédramatiser l’épilepsie
– Renforcer les compétences individuelles des personnes épileptiques et de leur famille (expliquer les différentes formes d’épilepsies et la conduite à tenir en cas de crise)
– Aide pour l’inclusion des personnes épileptiques en milieu familial, scolaire, professionnel, de loisirs ainsi que dans tous les autres lieux sociaux
– Bulletins d’information
– Conseils dans les démarches administratives (dossier MDPH par exemple), professionnelles, scolaires
– Echanges téléphoniques, rendez-vous et envoi et prêt de documents (livres adultes et juniors, BD, documents video, guides pratiques, dépliants)

AVEC
Agir pour Vivre Ensemble nos différenCes
Représentant au CDIPH : Anne LISSILLOUR-Papon, anne.lissillour@orange.fr
Nom des responsables de l’organisation et coordonnées : Cyril THOREAU, 46 faubourg de Bardon 63200 Riom, 06 28 35 17 22
Siège social : Association AVEC – 2 rue du clos des Palles, 63200 Marsat avec@laposte.net, 06 82 94 88 18, http://www.asso-avec.org/index.html, http://assoavec.blogspot.fr/, https://www.facebook.com/asso.avec.7?fref=pb&hc_location=friends_tab&pnref=friends.all
Buts : L’association AVEC œuvre pour l’intégration sociale, scolaire et professionnelle. Elle est ouverte à tous, que l’on soit touché ou non par un handicap, et quel que soit ce handicap le cas échéant, même si actuellement l’autisme est prédominant au sein d’AVEC.
Présentation : Les grands axes sur lesquels AVEC agit prioritairement sont :
-des moments de partage offerts aux parents et aux enfants porteur ou non d’un handicap en s’appuyant sur des activités de loisirs
-l’aide aux familles confrontées au handicap
-le militantisme
-l’information sur l’autisme
En juin 2005, nous sommes huit familles à apprendre brutalement qu’Agnès, Alicia, Bastien, Pierre, Rémi, Sascha, Simon, Tristan, Valentin et Victoria, nos dix enfants autistes, n’ont plus de solutions de prise en charge adéquate à la rentrée suivante, l’unique structure associative fermant subitement ses portes.
Après le choc de l’annonce, source d’inquiétude pour l’avenir, nous décidons de nous réunir dans l’été pour construire ensemble une solution permettant à nos enfants de poursuivre une telle prise en charge adaptée à l’autisme.
En l’absence de local, l’idée est d’organiser, par le biais d’une association à créer, l’intervention d’une psychologue spécialisée autisme au domicile de chacun de nous. Une jeune psychologue accepte de se lancer dans l’aventure.
A partir de septembre 2005 commencent donc les travaux de constitution de l’association. Rapidement une évidence s’est imposée à nous : quitte à créer une association, autant ne pas la limiter à cette problématique mais l’élargir à tout ce dont nous avions toujours rêvé et que nous n’avons pas trouvé dans d’autres associations.
En effet, souvent les associations relatives au handicap n’offrent aux familles que la possibilité d’un échange autour des préoccupations liées au handicap et aux enfants qu’une participation à des activités exclusivement fréquentées par des camarades handicapés. Ils perdent alors leur statut d’enfant pour celui d’enfant différent. Les statuts des associations confortent généralement ce phénomène en ne permettant l’adhésion qu’aux seules familles concernées par le handicap, reproduisant alors le schéma des institutions dites protégées.
L’aide aux familles pour les démarches, le développement des prises en charge éducatives précoces de l’autisme, les actions pour favoriser l’intégration scolaire ou en loisirs sont certes les fondamentaux, mais cela n’excluait pas pour nous de traiter ces problématiques avec des personnes de tous horizons, pour vivre le handicap au cœur de la société. Nous imaginions des loisirs ouverts à tous les enfants mais avec les adaptations nécessaires pour ceux à besoins particuliers, des réunions auxquelles participeraient également des personnes n’ayant pas d’enfants porteurs de handicap…
Les familles sont enthousiastes mais, pour la plupart, dubitatives quant à la faisabilité d’un tel projet. Nous décidons alors d’en parler à nos proches amis n’ayant aucun enfant porteur de handicap. Ils sont aussitôt partants, et à la réunion de présentation du projet en décembre 2005, ce sont plus de vingt personnes qui valident les statuts et qui décident de s’embarquer dans l’aventure.
Les adultes se sont alors investis collectivement sur tous les aspects du projet : organisation, participation, encadrement, militantisme, recherche de solutions de fond.
Le projet a ainsi pu voir le jour, tant pour les adultes que pour les enfants :
des activités de loisirs sont donc organisées, accessibles à tous les enfants, redonnant ainsi une place à part entière à chaque enfant porteur ou non de handicap, et offrant une belle occasion d’éducation à la citoyenneté, en faisant découvrir aux enfants que finalement, la norme c’est la différence.
pour les adultes il a été mis en place des rencontres, moments conviviaux, formations, loisirs, temps de répit ou d’accompagnement.
« Traite les personnes comme si elles étaient ce qu’elles devraient être, tu les aideras à devenir ce qu’elles peuvent être. » Goethe
L’association s’est fixé un objectif précis : créer les conditions favorables pour redonner à chacun, quelles que soient ses différences, une place pleine et entière dans la société. Toutes les actions complémentaires menées par l’association visent l’atteinte de cet objectif.
AVH Association Valentin Haüy
Représentant au CDIPH : Jocelyne APFFEL, 06 20 82 01 61, 0620820161@sfr.fr
Nom des responsables de l’organisation et coordonnées : Président : Patrick BUSSIERE, Vice-présidents : Christian DEGUIN et Cédric THEVENET, Trésorier : Claude COMPERE, Secrétaire général : Claude CAMAROQUE
Comité de Clermont AVH 24 avenue des Paulines 63 000 Clermont Ferrand, Tel : 04 73 91 37 81, comite.clermontferrand@avh.asso.fr
Buts : L’AVH accueille sans cotisation toutes personnes déficientes visuelles (non voyance et mal voyance) et leurs familles
Présentation : Association loi 1901 créée en 1889, reconnue d’utilité publique en 1891
85 comités régionaux, le siège de l’association est à Paris.
Une trentaine de bénévoles localement.
Les personnes déficientes visuelles et leurs familles peuvent si elles le désirent être accompagnées pour des formalités administratives, apprendre à devenir
autonomes au quotidien par :
– apprentissage du Braille, Initiation à l’informatique adaptée, cuisine,
aide à la vie journalière
– cours de locomotion, utilisation de la canne blanche
Actions culturelles du comité local : audio vision, sorties culturelles, chants, Espagnol, jeux divers, Gouters, repas
Actions sportives : aquagym, natation, gymnastique, randonnée, tandem, torball
Chôm’Actif
Représentant au CDIPH : Franck EVRARD, 07 83 72 23 56, evrard.franck@free.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Jean Louis M’PELINGO, Directeur, 33, rue de Vertaizon 63000 Clermont-Ferrand
Tel : 04 73 90 54 41 ou 06 48 85 81 68 http://chomactif.fr
Buts : soutenir les chômeurs et précaires dans un esprit d’ouverture, lutter contre la précarité et l’isolement qui souvent l’accompagne
Présentation : Association loi 1901 créée en 1986, reconnue d’utilité publique en 2015.
8 salariés (7.3 ETP) dont 2 travailleurs handicapés
219 adhérents : chômeurs/précaires mais aussi actifs solidaires
Accompagne 850 personnes / an.
Les personnes handicapées sont 2 fois plus touchées par le chômage. L’inclusion en milieu ordinaire passe aussi par l’emploi.
Chom’actif est au plus près des réalités de l’emploi, il suit et défends les droits des usagers. Cette expertise sera bien entendue partagée à l’ensemble des membres du CDIPH. Par ailleurs au niveau dialectique et sémantique, en dehors des handicaps reconnus, le « handicap social » n’est-il pas à considérer parfois ?

Du répit pour les familles
Représentant au CDIPH : Robert MARTINEZ, Président, Monique SANCHEZ, Secrétaire Générale
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : 17 impasse Massenet
Résidence Les Roches / Bloc Vendée 63400 Chamalières
Tel : 04 73 35 52 03 ou 06 72 13 58 94, durepitpourlesfamilles@yahoo.fr,
http://www.durepitpourlesfamilles.fr/
Buts : L’Association « Du répit pour les familles » a pour but d’accompagner les familles ayant un proche touché par la maladie neurologique : Alzheimer, maladies apparentées, Sclérose en plaques, Parkinson, Accident Vasculaire Cérébral AVC, maladie de Charcot et en général toutes les maladies du cerveau
Présentation : Association Loi 1901, crée le 11 juillet 2013, l’Association a pour objectif de soutenir, par tous les moyens les personnes souffrant de troubles de mémoire et leur famille en leur proposant notamment accompagnement, assistance, relais, rencontre et formation.
L’Association « Du répit pour les familles » travaille en collaboration avec les professionnels de santé, le monde social, les Elus et les familles.
Labellisée par la Fondation d’Entreprise Michelin, l’Association porte un appui aux médecins, assistantes sociales, salariés, retraités de l’entreprise.
L’Association a réalisé le « Guide de l’Aidant » Puy-de-Dôme qui sera mis en ligne le 15 septembre 2017.
Espérance 63
Représentant au CDIPH : Jacques MATTINA, Directeur, 06 38 61 70 53, jacques.mattina@orange.fr, direction@esperance63.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Présidente : Dr Martine PEYRONIE, 39, av Albert et Elisabeth 63000 Clermont-Ferrand, Tel : 04 73 91 57 25, Fax : 04 73 91 57 17, association@esperance63.fr, http://www.esperance63.fr
Buts : Apporter aux personnes en situation de handicap psychique, les accompagnements, les aides et le soutien nécessaires à leur réhabilitation psychosociale et à leur inclusion sociale, par :
– La création et/ou la gestion de toutes structures ou dispositifs contribuant à ces buts et conforme à l’intérêt des bénéficiaires
– La participation aux actions de sensibilisation du public et à celles visant à une meilleure prise en compte de ces personnes et de leurs besoins
– Le développement des activités de conseil et d’orientation, afin d’améliorer l’autonomie de tout bénéficiaire
– La collaboration avec l’ensemble des acteurs contribuant aux mêmes buts
– La mutualisation, la valorisation des compétences et la diffusion des bonnes pratiques dans l’accompagnement des bénéficiaires
– La promotion des actions innovantes ou expérimentales en direction de ce public
Présentation : L’Association ESPERANCE 63 gère quatre Etablissements et Services réservés à des personnes adultes souffrant de troubles psychiques, en situation de handicap, ou non, et souhaitant s’inscrire dans un processus de (re)socialisation et d’inclusion dans la cité par la réadaptation psychosociale:
1. Les Appartements de Coordination Thérapeutique (A.C.T.63), 28 rue Daguerre, à Clermont-Ferrand. Dispositif d’hébergement au sortir d’une hospitalisation. Coordination médicale et coordination psychosociale. Accompagnement à l’observance du traitement, actions de socialisation et construction d’un projet personnalisé d’accès à un logement autonome de droit commun. 14 places. Durée maximale de séjour : 2 ans.
2. « L’Oasis », Service d’Accueil de Jour (SAJ), 39 avenue Albert et Elisabeth, à Clermont-Ferrand : Accueil séquentiel 7jours/7 autour d’activités occupationnelles, culturelles, sportives ou de développement personnel visant la rupture de l’isolement, la socialisation et la participation citoyenne. 104 places.
3. Le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS), 23 Avenue de l’Union Soviétique, à Clermont-Ferrand :
Accompagnement au domicile. Aide à l’acquisition ou au maintien des aptitudes à la vie autonome, à l’accès aux dispositifs de droit commun et à la participation citoyenne. 50 places.
4. Les Logements Regroupés (L.R), 8 appartements pour personnes seules ou couples, 23 Avenue de l’Union Soviétique, à Clermont-Ferrand : hébergement de transition, avec interventions renforcées du SAVS, avant l’accès à un logement autonome de droit commun. Durée maximale d’accueil : 3 ans.

FCPE
Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques
Représentant au CDIPH : Aurélien DEMANGEAT, président FCPE63,
06 88 13 62 32 ; fcpe63@orange.fr
Anne VILA, anne.vilacollet@laposte.net
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Conseil départemental fcpe63, 17,rue Jean Richepin 63000 Clermont-Ferrand, Tel : 04 73 92 06 78, http://www.fcpe63.fr
Buts : La FCPE est la première fédération de parents d’élèves. Elle est présente dans la plupart des établissements où elle participe à la vie scolaire pour défendre l’intérêt des enfants et représenter les parents.
Présentation : Fondée le 23 avril 1947, la FCPE est une association loi 1901.
Elle est reconnue d’utilité publique par décret du 7 août 1951 et agréée mouvement d’éducation populaire le 15 juillet 1982.
La FCPE fonde son action sur les valeurs républicaines de liberté, solidarité, laïcité, gratuité, égalité, en particulier égalité d’accès à l’éducation et à la culture.
La FCPE est une force de proposition et d’action.
La FCPE compte aujourd’hui :
• 310 000 adhérents
• 65 000 parents d’élèves élus aux conseils d’école et aux conseils d’administration
• 10 000 conseils locaux
• 100 associations départementales et extra-métropolitaines (appelées CDPE : Conseil Départemental des Parents d’Élèves) et des représentants dans les établissements français à l’étranger
La FCPE du Puy de Dôme en 2016/2017 c’est 1 500 adhérents dans 60 conseils locaux.
La FCPE est représentée à la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH) : elle dispose d’un siège au titre de la représentation des associations de parents d’élèves (désignation par le Directeur académique) et de ce fait vote lors de la CDAPH au côté des sept représentants des associations dont l’objet se situe dans le champ du handicap.
Fédération des Aveugles et Amblyopes de France
FAF Auvergne-GAIPAR
Représentant au CDIPH : Daniel JACQUET, Président gaipar@wanadoo.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : 39 boulevard Duclaux
63000 Clermont-Ferrand, Tel. : 04 73 35 44 99
Buts : Promouvoir des actions pour faciliter l’autonomie sociale fonctionnelle ou professionnelle de la personne handicapée visuelle.
Présentation : Elle a un service social tenu pour la secrétaire, (dossiers MDPH), un service technique pour la sensibilisation et la formation sur des outils spécifiques liés à l’informatique (hotline). Des administrateurs et adhérents sont présents aux commissions départementales et intercommunales d’accessibilité.
FNATH
Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés
Association des Accidentés de la Vie et Handicapés
Représentant au CDIPH : Bernard MOREL, morel.bernard63@free.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : MONTCOUDIOL Daniel, Secrétaire Juridique Maison du Peuple, Place de la Liberté – 63000 Clermont-Ferrand, Tel : 04 73 37 82 55, Fax 04 73 19 12 37, fnath.clermont@wanadoo.fr
Buts : La FNATH a pour but de défendre les victimes d’accidentés de la vie.
La FNATH assure une mission :
– d’INFORMATION : elle reçoit et informe les victimes d’accidents de la vie
– de CONSEIL : elle conseille et accompagne les victimes dans leurs démarches
– de REPRESENTATION : elle représente ses adhérents dans différentes commissions
Présentation : la FNATH a été créée en 1921 pour défendre les victimes d’accidentés de la vie. Reconnue d’utilité publique et totalement indépendante, la FNATH est une association de proximité, ouverte vers l’extérieur, qui améliore le quotidien des accidents de la vie et qui s’engage pour la prévention.
Le siège de l’association est à Clermont-Ferrand et Saint-Etienne pour la Fédération. Le groupement PUY-de-DOME/CANTAL compte 14 sections – Une quarantaine de bénévoles présents.
Salariés : 3 – 1 Secrétaire Juridique – 1 Assistante Juridique – 1 Secrétaire
FORMA-VIE
Représentant au CDIPH : Sylvie GUITTON, 06 20 40 90 37, guittonsyl@gmail.com
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Sylvie GUITTON, Fondatrice. 24 rue Amiral Gourbeyre 63 200 RIOM, contact@forma-vie.fr
Buts : Elaborer une réflexion sur la pratique d’accompagnement des personnes vulnérables et la relation accompagnant-accompagné (gérontologie et fin de vie, maladie grave, situations de handicap…)
Organiser et conduire des prestations pour les professionnels du secteur sanitaire et médico-social, les accompagnants bénévoles, les aidants familiaux, les personnes vulnérables elles-mêmes : Ecoute, conseil à l’accompagnement et au prendre soin des personnes vulnérables.
Présentation : FORMA-VIE Formateur-Consultant, Expérience et Conseil partageable à l’ensemble des membres du CDIPH
Graines De Baroudeurs
Représentant au CDIPH : Caroline SEGONI, Secrétaire Trésorière 06 74 36 95 21
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Cédric HEINTZ, Président, Association Graines De Baroudeurs, 5 rue Notre Dame, 63370 Lempdes
hello@grainesdebaroudeurs.com
http://www.grainesdebaroudeurs.com
Facebook : https://www.facebook.com/grainesdebaroudeurs/?ref=hl
Instagram : https://www.instagram.com/graines_de_baroudeurs/
Twitter : https://twitter.com/GDBaroudeurs
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCBhuYkcm83pFcyX1rDhVpnw
Buts : L’association Graines De Baroudeurs vise à encourager la pratique du vélo, à promouvoir le vélotourisme, encourager son accessibilité à tous, à toutes les familles, et notamment aux personnes en situation de handicap.
Présentation : Au travers d’animations avec le grand public, dans les écoles, de rendez-vous avec les professionnels du monde du vélo, tourisme et handicap, notre association cherche à créer un coup de projecteur sur la pratique du vélo dans un cadre de loisir, et non de recherche de performance sportive. Un loisir intergénérationnel qui est accessible à tous (selon aménagements).
L’idée est aussi de mettre en relation les acteurs (touristiques, fabricants, institutions, associations…) et utilisateurs de tout âge, selon leurs envies et attentes (petites balades, sorties plus longues, avec plus ou moins de sensations…).
Handi-Cap Ecole
Vers le droit à l’école
Représentant au CDIPH : Eléonor PERISE
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Eléonor PERISE, Présidente, 596 rte des Anciens Moulins, Les Pétades 63270 Vic Le Comte, 06 07 89 34 71, handi.cap-ecole@orange.fr, Amélie ORTOLA, Sandrine PERGET
Buts : Association loi 1901 visant à défendre et promouvoir la scolarisation des enfants en situation d’handicap en milieu scolaire ordinaire ou structure adaptée.
Présentation : Nous soutenons les familles moralement, dans leur projet de vie enfant, pour l’administratif. Nous pouvons également les accompagner lors des réunions éducatives ou administratives. Nous faisons de la sensibilisation du handicap avec ateliers en milieu scolaire. Nous organisons des temps de loisirs pour les enfants de l’association ainsi que les parents. Notre pôle accompagnement scolaire (auxiliaire de vie scolaire AVS / Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap AESH). Afin de défendre au mieux les droits de vos enfants l’association siège à la commission des droits et de l’autonomie des Personnes en situation d’handicap à la MDPH.
Handi-Sup Auvergne
Représentant au CDIPH : Emmanuel PATRIER
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Emmanuel PATRIER, direction@handisupauvergne.org, 04 73 40 79 96, Directeur, Maison de la Vie Étudiante, Campus Universitaire des Cézeaux, 7 place Vasarely – CS 60026, 63178 AUBIÈRE
Buts : Association loi 1901 pour l’insertion professionnelle des étudiants en situation de handicap.
Présentation : L’association Handi-Sup Auvergne soutient les étudiants en situation de handicap depuis plus de 20 ans. Elle s’appuie sur son expérience et son réseau régional fort pour orienter les jeunes en demande. Elle les aide aussi dans leur recherche de stage s’ils en formulent le besoin. L’association s’ouvre vers les lycéens de Terminale pour préparer avec eux, avec leur famille et avec les acteurs de leur scolarisation la période Post-Bac. De plus en plus d’enseignants référents font appels à l’association en ce sens. Les demandeurs d’emploi sont aussi les bienvenus. Handi-Sup Auvergne est prête à conseiller toutes personnes en situation de handicap physique et/ou moteur. Seules les personnes souffrant de déficience cognitive ne sont pas accompagnées par l’association.
L’association gère un Service d’Accompagnement à la Vie Sociale, employant une Aide-Médico-Psychologique et une Éducatrice Spécialisée.
Au total ce sont plus d’une centaine de jeunes en situation de handicap accompagnés chaque jour par Handi-Sup Auvergne, dont une trentaine par le SAVS.
Lee Voirien
Association reconnue d’intérêt général
Représentant au CDIPH : Guy COULANJON, président de l’association asso@leevoirien.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Guy COULANJON, président 06 64 86 07 56. LEE VOIRIEN 31, allée du coteau 63 000 Clermont Ferrand
asso@leevoirien.fr, guycoulanjon@leevoirien.fr, http://www.leevoirien.fr
Buts :
– Création de manifestations culturelles
– Créations artistiques
– Encouragement des arts
– Favoriser la mixité entre publics valides et publics en situation de handicap
Présentation : Association à but non lucratif loi 1901 créée en 2004 à Clermont-Ferrand (63, Puy-de-Dôme), reconnue d’intérêt général depuis 2012. Elle emploie 1 CDI, 2 Contrats aidés, 1 service civique. Ces chiffres sont donnés au 02 mai 2017, et peuvent fluctuer selon les besoins de l’association. Ses activités varient de l’animation scolaire aux représentations théâtrales pures, en passant par les entreprises dans lesquelles elle sensibilise le personnel au handicap par des spectacles. En outre, Lee Voirien organise le festival « Culture dans tous les sens » depuis 2009. Cette rencontre a pour but de réunir les arts de tous horizons et surtout de favoriser la mixité entre les publics. Son cheval de bataille : Le spectacle vivant pour tous. L’Association Lee Voirien c’est la rencontre de personnes en situation de handicap et de personnes valides qui ensemble partagent et renforcent leurs passions communes : le théâtre et la culture en général.

Association Départementale des PEP du Puy de Dôme (PEP 63)
Représentant au CDIPH : Grégory GADALOU, administrateur, gregory.gadalou@laposte.net, severine.pouzadoux@pep63.org
Nom des responsables de l’organisation et coordonnées : Christian PILLAYRE, Président et Séverine POUZADOUX, Directrice Générale PEP 63
Siège social : 31 rue Pélissier – 63050 Clermont Ferrand Cedex 2
Tel : 04 73 42 29 30 – Fax : 04 73 92 70 98
association@pep63.org, http://www.lespep63.org
Buts : Fondée sur les valeurs de laïcité et de solidarité, l’Association des PEP 63 favorise et complète l’action de l’enseignement public. Elle contribue à l’éducation et à la formation des enfants, adolescents et des adultes, tout particulièrement de ceux victimes de la pauvreté et de l’exclusion sociale ou en situation de handicap. Elle participe à leur éducation, à leur formation et à leur insertion sociale et professionnelle.
Présentation : C’est une association d’éducation populaire dite « loi 1901 », affiliée à la Fédération Générale des PEP, reconnue d’utilité publique par décret du 16 août 1919. Association complémentaire de l’école, elle est actrice dans le champ de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Elle développe des activités diversifiées, organisée autour de deux domaines :
– le Domaine Social et Médico-Social (DSMS) = les PEP 63 assurent la gestion de l’Institut Médico-Educatif (IME) de Theix (déficience intellectuelle et troubles du psychisme), du Service d’Education et de Soins Spécialisés A Domicile (SESSAD) du Cézallier (déficience intellectuelle et troubles du psychisme), du SESSAD Victor Duruy (troubles spécifiques, mixtes et sévères des apprentissages) et le Centre d’Information Surdité (CIS) ;
– le Domaine Education et Loisirs (DEL) = l’Association assure la gestion du Service d’Assistance Pédagogique A Domicile (SAPAD) et de l’Ecole Itinérante (en partenariat avec l’Education Nationale), et gère également des Services Vacances et Classes de découvertes (offre de séjours), de l’action Cap découverte (médiation sociale sur un quartier prioritaire de Clermont-Ferrand) et d’une action Courts Métrages sur les droits de l’enfant.
Les P’tits Dômes
Représentant au CDIPH : Dr Christine BOMMELAER, Présidente, kbommelaer@orange.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Les P’tits Dômes Service de Génétique CHU-Estaing 1, Place Lucie Aubrac 63 000 Clermont Ferrand, infos@lesptitsdomes.fr, http://www.lesptitsdomes.fr, blog : http://lesptitsdomes.over-blog.com
Buts : créer des liens entre les familles d’enfants en situation de handicap et les professionnels
Présentation : Ecoute, informations, conférences-débats, groupe de parole, annuaire des professionnels privés, publics classés par villes du Puy de Dôme, liens utiles avec d’autres associations, lexique des mots abscons, acronymes, dons pour des formations professionnelles, sorties des familles…

M’arche en Choeur
Représentant au CDIPH : Caroline Van den Bossche, cetv.vdb@gmail.com
Nom des responsables de l’organisation et coordonnées :
Hélène LAURICHESSE, Présidente, Domice DALBET, vice Président
23 Rue Poncillon, 63 000 Clermont-Ferrand
marcheenchoeur@gmail.com ; http://marcheenchoeur.blogspot.fr/
Buts :
– Promouvoir un changement du regard porté sur les personnes porteuses d’un handicap mental
– Sensibiliser à la richesse d’une vie fraternelle avec des personnes ayant un handicap mental
– Créer une communauté de l’Arche dans le bassin clermontois : des foyers de vie pour adultes ayant un handicap mental avec un lieu d’activités de jour (ateliers divers).
Présentation : Association loi 1901, fondée en 2014 dans le Puy de Dôme ; 300 adhérents.
Une communauté de l’Arche est une communauté de vie avec des personnes porteuses de handicap, des assistants bénévoles ou non, des salariés professionnels. Chacun y travaille et partage une vie fraternelle et ça marche !
Les arches ont été fondées il y a 50 ans par Jean Vanier, canadien ancien officier de marine britannique, philosophe. Il y a maintenant 147 communautés dans 35 pays ; 32 en France.
La proposition de l’Arche (reconnue d’utilité Publique) met en œuvre trois fondements : dimension médico-sociale professionnelle, vie communautaire, vie intérieure et spirituelle.
Plus d’informations sur L’Arche : http://www.arche-france.org

MGEN
Mutuelle générale de l’Éducation nationale
Représentant au CDIPH : Christophe ROBERT, délégué départemental du Puy-de-Dôme, crobert2@mgen.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Guylhaine JULHIEN, présidente de la section du Puy-de-Dôme, MGEN dans le Puy-de-Dôme : 33 rue de Rivaly 63 046 Clermont-Ferrand CEDEX 2, Tel : 36 76, http://www.mgen.fr, http://www.twitter.com/groupe_mgen
Buts : Créée en 1947, la Mutuelle gère le régime obligatoire d’assurance maladie des professionnels de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Culture et de la Communication, de la Jeunesse et des Sports.
Présentation : Référencée depuis 2008 en tant qu’organisme complémentaire santé et prévoyance des personnels de ces ministères, MGEN propose une gamme d’offres élargie associant santé, prévoyance, action sociale et services, adaptée aux évolutions de la vie personnelle et professionnelle de ses adhérents et de leurs proches. MGEN propose également une complémentaire santé individuelle ouverte à tous les publics, ainsi que des contrats collectifs santé et prévoyance pour les entreprises et les associations par le biais de la structure Istya Collectives.
Acteur global de santé, le Groupe est doté d’une offre de soins diversifiée, à travers ses 33 établissements sanitaires et médico-sociaux et centres médicaux et dentaires, les trois établissements mutualistes de la région parisienne qu’il co-pilote en partenariat, et les 2 500 services de soins et d’accompagnement mutualistes qu’il finance sur tout le territoire.
Chiffres clés 2014
3,8 millions de personnes protégées, la MGEN est un acteur majeur de la protection sociale.
1,838 milliard d’euros de cotisations mutualistes perçues
4,9 milliards d’euros de prestations versées au titre des régimes obligatoire et complémentaire
96,7 % des cotisations redistribuées sous forme de prestations
9 494 salariés
18 600 militants et correspondants

Trisomie 21 Puy de Dôme
Représentants au CDIPH : Lydie BENHADID, Présidente, 06 50 73 00 13, lydiebenhadid.t21@gmail.com, Roger MARQUE, Vice-Président, Tel : 04 73 26 11 86 rn.marque@orange.fr, Marie FRANCO, élue au Conseil d’Administration, 06 85 41 65 41, mariefranco83@gmail.com, Karine LATREILLE, Directrice, Tel : 04 73 16 17 60
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Siège : ZAC des Montels III, rue Marie Marvingt 63 118 Cébazat, trisomie21.puydedome@gmail.com, http://www.63trisomie21.fr, Tel : 04 73 16 17 60, Fax : 04 73 16 17 69
ESAT hors murs Les Volcans. 48, route de Gerzat 63 118 Cébazat, Tel : 04 73 16 17 60, Fax : 04 73 16 17 69
SAVS/DALAIS. Service Accompagnement Vie Sociale. 16, rue Toussaint Louverture 63 100 Clermont-Ferrand. Tel/Fax : 04 73 91 07 23.
SAE. Service Accompagnement Expérimental. 14, rue de l’Horloge 63 118 Cébazat
Buts : Accompagner les personnes avec trisomie 21 et celles atteintes de déficience intellectuelle.
Présentation : Association loi 1901, laïque, à but non lucratif et reconnue d’utilité publique. Elle est affiliée à la Fédération « Trisomie 21 France ». Ses actions sont guidées par les valeurs fondamentales que sont le respect, la dignité, la reconnaissance des potentialités et des fragilités de chacun, dans un souci de bien-être, d’épanouissement et de soutien. L’association s’est toujours positionnée dans une volonté d’inclusion dans tous les domaines de la vie sociale en milieu ouvert et ordinaire, pour tous les âges de la vie, en conformité avec le projet de vie de chaque personne accompagnée. La diversité des êtres humains doit être reconnue comme une richesse à découvrir et à partager.
C’est aujourd’hui environ :
– 60 adhérents pour l’essentiel, familles ou proches de personnes avec Trisomie 21 ou autre handicap mental
– 10 professionnels, non parents, praticiens des milieux médicaux, para médicaux, médico-sociaux ou de l’enseignement
– 55 personnes avec handicap du nourrisson à l’adulte trentenaire
L’effectif salarié total maintenu en moyenne voisin de 10 ETP.
L’esprit Trisomie 21 Puy de Dôme : L’association, ses bénévoles, ses salariés, ses usagers s’inscrivent dans la notion de parcours de la personne handicapée. Les missions d’accompagnement à l’autonomie, à l’autodétermination, à l’inclusion en milieu ordinaire, à l’accessibilité universelle sont de la même importance à chaque étape de la vie de la personne avec trisomie 21. Elles doivent être prévues et s’enchaîner sans rupture.
Cette vision nous conduit à identifier, à utiliser ou à créer si elles sont manquantes toutes les articulations entre chaque étape.
Si les crèches, les écoles depuis la loi 2005 sont en principe accueillantes et inclusives pour les enfants avec trisomie 21, des problèmes pratiques d’accessibilité, de légitimité dans les systèmes, persistent trop souvent : appréhension des professionnels, manque de moyens, priorité aux handicaps sociaux.
Ces situations vécues par nombre de famille impliquent notre présence renforcée en tant que référent et médiateur du handicap mental à tous les niveaux de ces structures, au politique comme sur le terrain.
La formation professionnelle est en amont le chemin de l’orientation professionnelle puis l’insertion est moins aisé voire inexistant pour certaines populations de jeunes adolescents et adultes. Pour cela Trisomie 21 Puy de Dôme a créé un dispositif innovant agréé par le Conseil Régional. L’ESAT hors murs (Etablissement de Services et d’aide par le Travail) dans la logique de nos valeurs d’écoute, de respect de reconnaissance des potentialités, poursuit sa mission de préparation d’inclusion et de suivi des bénéficiaires sur des activités professionnelles en milieu ordinaire de travail, requérant davantage d’autonomie qu’en atelier protégé et générant aussi une socialisation et un épanouissement plus grand.
Le Service d’Accompagnement Expérimental est novateur en comblant une articulation manquante concernant l’orientation le projet professionnel et la préparation préprofessionnelle des jeunes de 16 à 25 ans ayant « décroché » des structures ordinaires. La réflexion se poursuit quant au prolongement de ce service par un travail en commission.
Les aspects de la vie sociale sont traités par le SAVS DALAIS ouvert en 2005. Dans ce domaine comme de nombreux autre la liste d’attente s’allonge. L’augmentation de notre capacité d’accueil est envisagée.
Les commissions de parents bénévoles continuent à œuvrer pour l’inclusion des personnes T21 par leurs projets dans le milieu du sport ou de la culture, mais aussi par la formation des familles lors de séminaire sur la fratrie, l’affectivité et autres, toujours en partenariat avec des professionnels confirmés.
Les personnes adultes vieillissantes ont besoin d’un accompagnement plus constant que celui réalisé par le SAVS : Le projet, ALPHA (Accueil en Logement de Personnes Handicapées Adultes, associé à un Service d’Accueil de Jour) qui conservera les mêmes objectifs d’inclusion que les services déjà existant.

URAPEDA Auvergne-Limousin
Union Régionale des Associations
de Parents et amis d’Enfants Déficients Auditifs
Représentant au CDIPH : Bernadette GONZALEZ, Présidente, rob-et-bernie.gonzalez@wanadoo.fr
Nom du responsable de l’organisation et coordonnées : Sébastien GRANIER, Directeur, 06 83 81 58 46, URAPEDA Auvergne-Limousin 7 allée du groupe Nicolas Bourbaki 63 170 Aubière, Tel : 04 73 42 26 60 ou 06 76 28 82 87 (sms possibles) ou contact@urapeda-auvergnelimousin.eu
http://www.urapeda-auvergnelimousin.eu
Buts :
– Organiser, vis-à-vis des instances régionales et départementales, toutes les actions, interventions ou représentations des familles susceptibles d’améliorer les réponses aux besoins de leurs enfants ou de leurs jeunes adultes sourds
– Rassembler et gérer les moyens nécessaires à la satisfaction de ses besoins, ou de créer les services ou structures qui pourraient s’avérer nécessaires
– Favoriser les rencontres, les échanges et le partenariat entre les diverses associations de même nature ainsi qu’avec les associations de parents d’élèves des établissements spécialisés dans la rééducation des enfants déficients auditifs
– Favoriser des actions communes pour l’information des familles et pour la formation tant scolaire, qu’universitaire ou professionnelle des enfants et adultes sourds.
Présentation : Association loi 1901 créée en 1995, reconnue d’intérêt général. Environ 12 salariés dont 1 travailleur handicapé, effectif fluctuant suivant les années, car nous embauchons des aides pour les scolaires et étudiants et cela varie à chaque année scolaire/universitaire. 3 associations adhérentes actuellement. Services de l’association : aides humaines en communication (Langue des Signes Française/LSF, Langage Parlé Complété/LPC) pour des scolaires, lycéens, étudiants, Service d’Accompagnement à la Vie Sociale, Services d’interprétariat et d’interface de communication, d’information et sensibilisation à la situation de handicap de surdité, dans le cadre d’aide à la recherche d’emploi et d’aide au maintien dans l’emploi (en partenariat avec l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées/ AGEFIPH, Cap Emploi, Pôle Emploi, employeurs),